LES ARTS DECORATIFS

L’ART DES JARDINS est une technique d’échanges entre natures

 

Depuis l’antiquité, les jardins sont le quotidien de l'homme, ils évoluent en même temps que ses besoins, ses envies et ses attentes.

  jardin

Chacun porte en lui une définition du jardin qu’il rapporte à son éducation, sa culture, ses souvenirs, son savoir, etc. Mais de manière général, le jardin est un espace organisé, souvent clos, comportant des végétaux d’utilité ou d’agrément cultivés en pleine terre ou hors sol.

 

Le jardin est le résultat de la marque que le jardinier ou le paysagiste veut imposer à l’ordre végétal - le vivant. Il se caractérise par son tracé, son relief, sa couverture végétale.

 

Dessiner un jardin c’est avant tout travailler le végétal, tailler, forcer, imposer un développement structuré aux végétaux, tracer des parterres, des bordures, regrouper les plantes selon leurs couleurs, leurs formes ou leurs utilités.

De l’utilitaire, synonyme d'un travail long et laborieux, il devient œuvre d'art, lieu de délassement et de plaisir des sens où il suscite de belles envies d'évasion et de promenades, en famille ou entre amis. Qu’il soit d’utilité ou d’agrément, le jardin est un lieu accueillant, apaisant, propice aux rencontres et aux échanges.

Tous les sens y sont mobilisés : la vue est sollicitée par la multitudes de couleurs offertes par les plantes et les fleurs au fil des saisons, les matériaux, les mobiliers, etc., l’ouïe est interpellée par le bruit du vent dans le feuillage, le chant des oiseaux, les mobiles sonores, le bruit de l’eau…, le toucher est stimulé par les textures variées des végétaux, la douceur d’une feuille duveteuse, la rugosité des écorces, et des matériaux, etc., l’odorat est excité par des mélanges de senteurs végétales enivrantes tout au long du parcours, par l’odeur de la terre humide qui vient d’être arrosée, etc., des plantes aromatiques, les fruits du verger et autres baies savoureuses viennent réveiller les papilles et revigorer le goût de saveurs parfois oubliées.

 potager carre moyen age

Les vocations du jardin d’utilité sont multiples. Le jardin est vivrier avec ses potagers et maraîchers, lieu social avec ses jardins ouvriers et familiaux, espace pédagogique à l’école ou encore jardin de simples où l’on cultive des plantes aux vertus médicinales.

 

Les habitations privés s’ouvrent aux espaces verts, les jardins d’agrément deviennent prolongement naturel de la maison et se conçoivent comme une pièce à vivre. Investir son jardin et le personnalisé, correspond à la volonté de « mieux-être » via un retour aux valeurs essentielles de la nature : soigner son jardin, c’est prendre soin de soi. Véritable « espace à vivre », il concentre la convivialité, le confort, la relaxation, la détente, le plaisir des yeux et du nez, etc.

 

De manière générale, les jardins sont des lieux incontournables de socialisation. 

 

CHRISTELLE TADYSZAK

  

 

L’ART FLORAL est une technique d’échanges entre vivants

P1000551La nature végétale rappelle à l’être humain ses racines, son origine. La beauté des fleurs se laisse contempler chaque jour et devient une source d’inspiration pour la personne qui s’exprime dans l’activité florale. L’art floral « cultive » ainsi une grande partie des forces sensibles et spirituelles de chacun faisant appel aux sens et aux émotions qui affleurent puis conquièrent la sensibilité humaine.

 

Deux grandes tendances se distinguent en art floral : l’Ikébana, d’influence bouddhiste venue de Chine et de Corée puis importé au VIème siècle au Japon et l’Art floral qui connait ses lettres de noblesses avec l’essor industriel au XIXème siècle, par un engouement croissant, en occident, pour les fleurs et se développe avec l’Art des jardins, les arrangements floraux, les parures florales et la création d’ateliers d’art floral. C’est de ce type d’art floral qu’il sera question dans la description faites, ci-après et pratiquée en atelier d’art-thérapie.

L’art floral se compose dans une harmonie de formes, de couleurs et de parfums. Il s’appuie sur l’association de plusieurs végétaux, du respect de règle et de techniques bien précises. Ses moyens constituent un véritable art où l’imagination, le charme et la sensualité s’y expriment tout en respectant les exigences des plantes, matériaux vivants. L’art floral requière ainsi un savoir-faire qui allie technique et créativité, textures et senteurs…

La Règle d’Or ou Loi de Vitruve permet d’obtenir un équilibre visuel entre les différentes masses, fleurs et accessoires. Elle fait intervenir la notion de proportion. Chaque proportion est respectivement nommée « groupe principal », « groupe secondaire » et « groupe complémentaire » et représentée en nombre, en masse, en volume et en hauteur. Enfin, la somme du « groupe secondaire » et du « groupe complémentaire » est égale au « groupe principale ».

Les arrangements floraux sont un juste équilibre entre originalité, poésie, nostalgie, etc. Afin de leur donner toute leur signification certains végétaux sont dits  « calmes » d’autres de « tension ». L’alternance de tension et de calme est une notion-clé pour réaliser bouquets et compositions équilibrées. Cette notion est influencée par la forme du végétal, la hauteur de sa tige, etc. Un arrangement ou un bouquet équilibré doit donc se composer de proportions équitables de feuillages et de fleurs, calmes et nerveux.

A FL’inspiration en l’art floral suit l’évolution des tendances de la mode, de la décoration d’intérieur et de l’architecture. C’est ainsi qu’au fil du temps est né en art floral différents styles : le style décoratif complété par la technique du néo-décoratif, le style linéaire, le style végétatif, le bouquet rond. Tantôt le végétal est important pour lui-même, pour sa particularité, pour son mouvement autant que pour l’ensemble, ou tantôt le végétal perd de sa valeur au profit de l’ensemble où le travail par masse de végétaux, par masse de couleur et la notion de textures, de formes sont plus importants que la nature du végétal lui-même, ou encore, l’idéal veut que l’arrangement soit conçu dans le respect du sens de pousse, la hauteur et les proportions des végétaux les uns par rapport aux autres, le milieu où les végétaux se développent et la saison où ils poussent, etc.

 

défilé2Les défilés des grands couturiers français, le monde très branché de la mode, du luxe et de la publicité sont également une source inépuisable d’idées avec ces nouvelles tendances de styles et de couleurs. L’art floral met alors en exergue son sens de la création originale osant des associations audacieuses et extraordinaires dans les accessoires floraux, comme les coiffes, les chapeaux, les sacs, … et aussi des bijoux floraux, comme les broches, les bracelets, ou les bagues…

L’art floral intègre aussi dans ses arrangements toutes sortes de matériaux et accessoires pour les agrémenter et embellir ces concentrés de beauté naturelle. Des matériaux et  de petits végétaux sont aussi employés à la fabrication de supports.

L’art floral est certes un assemblage de fleurs mais aussi une réflexion dans son élaboration. Il permet de fixer le caractère éphémère et évanescent de la beauté des fleurs en affirmant leur singularité et leur unicité. Les couleurs, les odeurs ou encore la délicatesse d'une corolle, forment un univers sensoriel qui se révèle à travers la pratique de cet art.

Au sein des ateliers d’art-thérapie, l’identification des végétaux et des matériaux sont abordées et les trouvailles de saison glanées au préalable permettent de réaliser une composition personnalisée suivant le thème défini.

Tous les mécanismes de la perception sensorielle sont impliqués en art floral où les fleurs flattent nos sens et l’art floral exalte ainsi la beauté de la nature. L’Art-thérapie à dominante art floral procure des bienfaits, elle stimule la sensorialité. Cette stimulation extérieure est perçue par nos organes sensoriels et concerne les cinq sens :

La vue permet d’apprécier les différentes couleurs  des plantes et des fleurs au rythme des saisons. Les êtres humains trouvent une source inépuisable d'émerveillement et de joie dans l’épanouissement des fleurs. Par leurs formes surprenantes ou fascinantes, leurs tailles variées et leurs couleurs tendres ou chatoyants, les fleurs ravissent l’œil.

Les odeurs déclenchent des réactions affectives de toutes sortes et font émerger des souvenirs. L’odeur d’une fleur des champs évoquera, par exemple une promenade dans la campagne avec une personne chère de notre enfance. Plus précisément qu’aucun autre stimulus, elle associe un moment de notre vie et un lieu.

Offrande pour les yeux avec leurs délicates couleurs et pour l’odorat avec leurs parfums captivants, les fleurs offrent au goût un délice instantané par leurs textures et leurs saveurs diverses. Les fleurs comestibles apportent une touche de raffinement et de festivité à des recettes culinaires. Elles prolongent le plaisir des sens en ajoutant aux mets des couleurs, des saveurs et des arômes qui surprennent les papilles.

Il n’est pas rare aujourd’hui de trouver dans les arrangements floraux l’association de fleurs et de fruits comestibles ou purement décoratifs, qui à  leur vue mettent l’eau à la bouche. Un simple plaisir gustatif s’ajoutant à celui de l’esthétique. Le toucher est une fonction proprioceptive qui permet l’exploration, la reconnaissance et la découverte de l’environnement. En art floral, ce sens stimulé par les textures des plantes, des sols et des matériaux utilisés dans les arrangements floraux.

La promenade et la cueillette qui précèdent la confection florale sont importantes non seulement comme activité de collecte de plantes mais aussi comme activité contemplative. Elles sont essentielles comme temps de ressourcement, d’imprégnation. A ce moment, l’observation visuelle et auditive de l’environnement, devient une expérience calme, sereine, ou exaltante. Ecouter le bruit du vent dans les branches des arbres, le chant des oiseaux, l’effarouchement des bêtes sous les buissons ou le frémissement de l’eau d’un ruisseau sont autant d’éléments qui stimulent l’ouïe.

L’Art-thérapie gratifie ainsi d’un plaisir sensoriel et émotionnel. C’est par sa sensibilité qu’une personne d’une œuvre florale : les impressions produites par l’arrangement floral vont donner lieu à des idées, elles-mêmes vont évoquer des sensations plus ou moins agréables et de là va naître son appréciation, positive ou négative, sur la réalisation florale. Il s’agira, avec l’accompagnement de l’art-thérapeute, de valoriser les potentialités et de revigorer l’estime de soi des personnes en atelier d’Art-thérapie afin de susciter chez elles l’envie de bien-être et de mieux-vivre.

A travers les siècles et les cultures, les fleurs, les feuillages et les plantes ont inspiré les représentations végétales utilisées dans l’architecture, la sculpture, la peinture, la littérature et aussi l’art des jardins et l’art floral. L’atelier d’art-thérapie à dominante art floral fait intervenir différentes techniques artistiques associées comme les arts-plastiques avec le dessin, la peinture, le scrapbooking, la photographie, le « land-art », l’art des jardins, etc.

 

CHRISTELLE TADYSZAK