L'ART-THERAPIE POUR AIDER LES ENFANTS ET ADOLESCENTS EN DIFFICULTE D'APPRENTISSAGE

Chez l’enfant, les troubles d’apprentissage* concernent les troubles d’apprentissage scolaires comme ceux du langage oral et écrit, du calcul et associés tels que les déficits de l’attention avec ou sans hyperactivité, les troubles de la coordination, psychomoteurs spécifiques et les enfants surdoués.

Un trouble d'apprentissage scolaire se caractérise par un dysfonctionnement dans le processus d'acquisition des connaissances. D’ordre technique, il est spécifique à une dysfonction cognitive parfois greffé de problèmes psychologiques secondaires. Portant souvent l’étiquette de « paresseux » ou de « bons à rien », ces enfants souffrent et peuvent être atteints de troubles du comportement, de blocages ou d’inhibitions d’apprentis qui mènent à l’échec scolaire, et parfois à l’illettrisme. Arrivés à l’âge adulte, si leur difficultés n'ont pas été prises en compte dans un processus de soins, ces enfants pourront présenter les mêmes carences structurales cognitives et linguistiques sur lesquelles se seront ajoutées des difficultés d’ordre psychoaffectives, sociales et familiales.

Chaque enfant évolue à un rythme qui lui est propre. Le premier langage de l’enfant est corporel, tonico-émotionnel, et gestuel avant d’être verbal. Ainsi, l’une des formes les plus naturelles de l’expression infantile se fait à travers ses expressions artistiques. L’enfant qui peut réagir sensiblement à ce qu’il entend, voit, touche ou sent, développe plus facilement ses capacités et son désir de communiquer avec les autres. Ainsi toute activité créatrice le rend plus sensible et compréhensif aux choses qu’il fait ou gère.

L’art-thérapie se définit, dans une visée humanitaire et thérapeutique, comme l’exploitation de l’ensemble des facultés et les potentiels psychocorporels de l’être humain pour acquérir ou recouvrer une meilleure autonomie et qualité d’être au quotidien grâce à une expression et un savoir-faire artistique. Elle contribue ainsi au traitement des troubles et des handicaps de nature somatique, psychique ou sociale, ou les uns et les autres associés, créant des difficultés d’apprentissage, une inadaptation du comportement ou de la relation.

De manière spécifique et en apportant des moyens originaux, l’art-thérapie vise à améliorer l’état de l’enfant qui présente des troubles d’apprentissage, qu’ils soient d’origine physique, psychique, relationnel ou associés. Au travers d’activités artistiques variées et adaptées, l’enfant exerce son droit de se sentir libre, sans inhibitions ni tensions, à développer ses pensées et sentiments sur lui-même et sur son entourage, à utiliser la capacité de penser, percevoir et sentir, afin de pouvoir mieux comprendre les autres. Il pourra alors développer ses possibilités de coopération et solidarité, jouissant de la découverte du monde, sentant ce qu’il vaut par lui-même.

 L’apprentissage scolaire nécessite l'acquisition par l'enfant de certaines compétences préalables qui relèvent à la fois du développement moteur, cognitif et sensoriel. En s’appuyant sur le pouvoir et les effets de l’Art, l’art-thérapeute adapte l’espace d’expérimentations corporelles perceptives, motrices et expressives avec des outils rééducatifs qui permettront à l’enfant de développer ces pré-requis, de lui donner l’accès à l’imaginaire et de favoriser l’expression non-verbale et verbale. La peur de l’incertitude, de la non maîtrise, de la frustration, de l’échec font obstacles à la condition d’apprentissage. Afin que l’enfant puisse s’adapter de manière souple et harmonieuse à son environnement, l’art-thérapie s’applique aussi à le rassurer sur ses compétences, l’aide à se familiariser peu à peu avec les règles qu’impose le quotidien et contribue à l’entrainement nécessaire à la réalisation de nouvelles performances motrices, sensorielles ou cognitives.

 « L’Art est une nécessité dans l’équilibre d’un enfant. Le sens du beau est de l’ordre du respect d’autrui et donc du respect de soi-même. L’Art est un média pour donner aux enfants l’envie de grandir, de rêver, de s’exprimer librement. »  Gérard Garouste.

 Le bien-être de l’enfant dépend des possibilités qu’il a de découvrir, d’expérimenter, de développer sa capacité créatrice, de chercher et trouver de nouvelles formes pour utiliser un objet. Pour cela il combine deux facteurs très importants : sa connaissance des choses et sa propre et unique relation avec celles-ci. Par le biais de l’Art et la mise en jeu des mécanismes physiques, cognitifs et sensoriels mais aussi affectifs, émotionnels et relationnels, l’art-thérapie encourage l’enfant à une meilleure connaissance de soi, améliore sa confiance en soi, revalorise ses compétences nécessaires à l’estime de soi et utiles pour se sentir à sa place dans le regard des autres et dans le groupe social en général.

*Selon le DSM IV.

 

Christelle TADYSZAK, Art-thérapeute,

Diplômée de la Faculté Libre de Médecine de Lille

Coordonnées :

Tel : 06 62 13 75 41

Email : expressiondesoi@live.fr