L’ART-THERAPIE AUPRES DES PERSONNES AGEES EN INSTITUTION OU A DOMICILE

Publié le par Christelle TADYSZAK

Le vieillissement peut s'accompagner de pathologies, mais également d'un sentiment de fragilité morale et/ou physique. La perte des capacités mnésiques, cognitives, motrices, la solitude, les démences, sont autant de problématiques qui peuvent mettre une personne dans une situation de souffrance. L'Art-thérapie implique pour la personne âgée son engagement au sein d'un projet, son sentiment d'utilité et de gratification sensorielle conduisant à la valorisation de l'estime de soi.

L'art possède un pouvoir expressif, des potentiels de communication et des effets relationnels. On comprend alors qu'un accompagnement régulier en Art-thérapie permet à la personne âgée de s'inscrire dans une notion de projet, de continuité.

à   La prise en charge en Art-thérapie en institution (EHPAD, par exemple) aide la personne âgée à rester dans une dynamique de projet, à se sentir vivante et à se socialiser.

 

à   La prise en charge en Art-thérapie à domicile peut également contribuer au maintien de la personne âgée chez elle par la stabilisation ou la restauration de ses capacités motrices, cognitives, et relationnelles.

L'art va permettre en stimulant les capacités sensorielles, cognitives et motrices d’entretenir ces capacités, de maintenir le bien-être et  l’autonomie de la personne âgée, et d’envisager son maintien à domicile.

 

En Art-thérapie, la personne accompagnée ne doit pas subir les activités, mais elle doit être véritablement actrice du soin. L'affirmation de ses goûts, de ses envies, et de son style artistique personnel de ce qui fait sa personnalité permettent d'enclencher un processus de valorisation de l'estime de soi et de gratification personnelle, les éléments catalyseurs du soin.

Les principaux objectifs de la prise en charge en Art-thérapie des personnes âgées visent à :

à   Favoriser l’expression verbale et non verbale, pour laisser libre cours à la créativité, à l’imagination, aux capacités esthétiques de la personne, en utilisant le pouvoir expressif et sensoriel lié à l’activité artistique, ainsi qu’en utilisant le pouvoir relationnel de l’art.

 

à   Stimuler le maintien corporel de la personne en l’amenant à se redresser pour bien observer sa production, à prendre le recul essentiel à l’adaptation des gestes afin d’ajuster la disposition spatiale de la réalisation.

à   Instaurer une relation de confiance pour mieux évaluer les capacités d’expression, de communication, et d’engagement de la personne dans l’activité.

à   Proposer des séances individuelles afin de permettre à la personne de se consacrer à son activité artistique seul, sans contrainte ni regards extérieurs au départ, afin qu’elle puisse acquérir la confiance en elle nécessaire et que (seulement si elle le désire) elle puisse de elle-même choisir de montrer ou non ses productions.

 

CHRISTELLE TADYSZAK

Publié dans Publics

Commenter cet article